revue de presse - le travail a temps partage

REVUE DE PRESSE - Le travail à temps partagé

S'adapter aux besoins de flexibilité des entreprises tout en garantissant aux salariés la sécurité de l'emploi. Une équation insoluble ? Non pour Adeliance, qui répond par le travail à temps partagé.

Le groupement d'employeurs, association loi 1901 à but non lucratif, emploie 65 salariés qui répondent aux besoins de 130 entreprises, sur les bassins d'emplois des Pays de Saint-Brieuc, Guingamp et Trégor-Goëlo. Les entreprises adhérentes se partagent les salariés, employés par Adeliance, en CDI à temps complet ou temps partiel choisi. Adeliance assure aux salariés l'accès à la formation et la sécurité de l'emploi, et soulage les entreprises des contraintes administratives et de la gestion des salariés.

Forte demande des métiers de fonction support
« Le travail à temps partagé permet par exemple à une TPE qui n'a pas besoin d'une comptable à temps complet, de bénéficier de ses compétences et de la fidéliser dans l'entreprise, décrie Marie Derrien, directrice d'Adeliance. Cette même comptable pourra cumuler les temps partiels et intervenir dans plusieurs entreprises, suivant un planning préalablement établi. » Depuis 1999, année de création d'Adeliance, Marie Derrien observe le développement du temps partagé à la semaine, qui prend le pas sur le travail saisonnier. Et depuis ces trois dernières années, la directrice note une forte demande des entreprises dans les métiers des fonctions support : ressources humaines, informatique et, surtout, communication et marketing.

Adeliance en chiffres 130 entreprises adhérentes, dont 38 nouvelles en 2016 (26 à fin juin pour 2017). 65 salariés en CDI dont 16 contrats signés en 2016 (10 à fin juin pour 2017). 80 % des employeurs sont implantés dans le Pays de Saint-Brieuc et 20 % dans les Pays de Guingamp et du Trégor-Goëlo.

© Le Télégramm imageletelegramme.fr/cotes-darm...